Qu’est ce que le Oolong ?

list Dans: Couleurs du thé

Le thé Oolong, aussi appelé thé bleu ou encore Wulong, est issu d’un processus d’oxydation spécifique. Il se situe alors, en termes d’oxydation, entre le thé noir et le thé vert. C’est pour cette raison que son goût particulier aux arômes boisés est différent des autres familles de thés. Alors, qu’en est-il de son terroir d’origine, son processus de fabrication, ses bienfaits et sa préparation ?

Les origines du thé Oolong

Le thé Oolong tire ses origines du Fujian en Chine. Dans cette région, le thé bleu est une spécialité maîtrisée depuis plusieurs générations. Cette très belle région attire d’ailleurs de nombreux touristes venus visiter les Monts WuYi, chaque année. Mais aujourd’hui, les territoires de production du thé bleu Oolong sont plus diversifiés. Le thé Oolong peut aussi être cultivé au Népal ou encore en Inde. Les thés bleus les plus similaires à ceux cultivés en Chine sont les thés Oolong d’Indonésie. Les thés Oolong les plus réputés sont cultivés et produits à Taiwan.

Beaucoup de thés bleus sont considérés comme des thés grands crus. En effet, la grande qualité des Oolong est appréciée par les amateurs de thé. Ce type de thé est doté de notes aromatiques très reconnaissables, d’une couleur bleu-vert à l’infusion, avec des feuilles en torsade ou en perle qui se déploient au contact de l’eau chaude. 

La fabrication du Oolong

Il existe 5 grandes étapes liées à la fabrication du thé Oolong ou Wulong. C’est grâce au respect de ces étapes que le thé Oolong peut être réussi

La première étape est le flétrissage du thé. Cette étape permet d’assouplir les feuilles du thé qui ont été cueillies à un stade précis. En effet, on ne trouve pas de bourgeon ou de jeunes pousses dans un thé Oolong. Il est fabriqué à partir des feuilles les plus longues de la tige du Camellia Sinensis (théier). C’est pour cette raison que les thés Oolong contiennent moins de théine que les autres thés. 

La seconde étape est la plus importante et celle qui confère le savoir-faire particulier du thé Oolong : c’est l’oxydation. Cette étape participe à la libération des arômes naturels du thé. L’objectif est de déterminer le moment idéal pour arrêter le processus d’oxydation en fonction des qualités du thé recherchées. L’oxydation s’effectue dans une atmosphère plutôt chaude comprise entre 20 et 25° et humide.

Ensuite, on procède à la torréfaction des feuilles de thé Oolong. Lorsque le degré d’oxydation souhaité est atteint, les feuilles sont placées dans un four à tambours à wok. Cela permet d’arrêter complètement l’oxydation du thé Oolong. De plus, cette étape permet d’obtenir des feuilles plus malléables de sorte à faciliter leur roulage.

Le roulage est donc la quatrième étape du processus de fabrication du thé Oolong. Le but de cette étape est d’extraire les huiles essentielles contenues dans la feuille. Le thé bleu Oolong est la plupart du temps roulé en torsade ou en perle. 

Enfin, vient l’étape du séchage final. Afin d’éviter la création de moisissures sur les feuilles de thé, il est impératif de les sécher. Celles-ci seront donc déposées dans un dessiccateur (séchoir) ou bien, selon la méthode artisanale, dans des paniers de bambous placés au-dessus du feu. Le temps de séchage peut varier d’une à plusieurs heures selon la méthode utilisée. 

Les bienfaits du Oolong 

Le Oolong possède de multiples bienfaits pour notre corps. Parmi eux, son pouvoir désaltérant et réconfortant. Le Oolong est donc un thé qui vous conviendra aussi bien en hiver qu’en été. Il est également possible d'utiliser le Oolong pour faire des thés parfumés. Ainsi, notre Oolong à la fleur d’oranger est délicatement parfumé naturellement à la fleur d’oranger, reconnue pour ses vertus calmantes. Dès l’ouverture du sachet ou de la boîte vous serez transporté par son parfum. Sa dégustation vous apportera un sentiment de détente et de calme.

A l’approche des beaux jours, nous vous conseillons d’utiliser notre Oolong à la fleur d’oranger en thé glacé. Comme la plupart des thés, ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes permettent à l’organisme de se protéger et se purifier. 

Préparer son thé bleu

Tout d’abord, vous devez savoir que le thé Oolong peut se boire la journée et le soir. Comme vous le savez maintenant, sa faible concentration en théine vous permet de profiter de son goût sans qu’il ne soit trop excitant avant de vous coucher. 

Nous vous conseillons de laisser infuser votre Oolong 5 à 7 minutes de sorte à laisser s’ouvrir les feuilles de thé pour qu'elles déploient ses arômes. Aussi, nous vous recommandons de chauffer l’eau de votre théière à 90°. N’oubliez pas que vous pouvez réutiliser votre thé notamment en l’infusant successivement. 

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre