Le théier : l’arbre à thé

list Dans: Botanique

Tout le monde connaît le thé, cette boisson tant appréciée dans le monde entier. Mais savez-vous d’où provient-il et de qu’elle manière est-il cultivé ?

Le théier

Le théier fait partie de la grande famille des Camellias avec plus de 200 espèces. La plus connue étant Camellia Sinensis ou plus communément appelée le théier. Les théiers à l’état sauvage poussaient en Asie du Sud-Est entre le Chine, le Laos et le Myanmar. Les Chinois connaissent le thé depuis 2737 av JC, mais ont commencé à le consommer plus tard.

Pour aller plus loin, il existe 10 variétés de thé, mais les deux principales sont :

Le théier de Chine, ou le camellia sinensis variante sinensis qui a une floraison abondante. Il est constitué de feuilles vertes foncées petites et épaisses. Sa hauteur peut aller jusqu'à 6 mètres. Il s’agit donc des arbres que l’on retrouve dans les plantations de thé.

Le théier d’Assam, ou camellia sinensis variante assamica , est constitué de feuilles vertes claires et brillantes longues. A l’état sauvage, il peut atteindre jusqu’à 16 mètres de haut.

Le théier fait partie d’une espèce d’arbuste de la famille des Théacées originaire d’Extrême-Orient. Celle-ci est cultivée pour ses feuilles et ses bourgeons qui après quelques manipulations deviendront du thé. 

Une chose dont on parle peu sur le théier ; ses fleurs. Celui-ci fleurit une à deux fois par an avec de jolies fleurs blanches à 5 pétales et au cœur jaune. Ces fleurs donnent un fruit à coque dure qui renferme des graines qui peuvent être utilisées pour refaire des plantations ou pour produire de l’huile de thé, très utilisée en Chine. 

Les plantations 

Comme tout produit très consommé dans le monde, nous pouvons donc le retrouver en plantations sur plusieurs hectares. Mais il faut savoir que le théier à certaines conditions à respecter pour qu’il puisse s’épanouir de manière optimale. Il doit pousser dans un endroit à l’abri du vent, à l’ombre ou mi- ombre dans un climat très doux et humide. Et une des particularités de cette plantation est que les théiers peuvent supporter le froid jusqu'à environ -7° Celsius. La récolte ne se fait qu’à certaines périodes de l’année, en juin, puis d’octobre à décembre. Aussi la cueillette se fait toujours à main nue entre le pouce et l’index, de cette manière on peut récolter les premières feuilles et le bourgeon sans les abîmer. Il faut cependant respecter l’âge de l’arbre avant de cueillir ses feuilles. Tout simplement car il faut au minimum 3 ans pour que celui-ci soit parfait que ce soit au niveau de sa taille, mais aussi de ses différentes périodes de croissance. Nous pouvons donc récolter ses feuilles pendant environ 20 à 25 ans. Les théiers sont taillés en boule mais surtout ils doivent être minutieusement taillés de manière à faciliter la repousse mais aussi la cueillette. Il doit bénéficier d’une taille de protection tous les ans et d’une taille de régénération tous les 3 ans. 

Une fois les feuilles récoltées, il faut les faire sécher 24 heures à l’ombre, puis dans un four ouvert à 90°C. C’est la préparation des feuilles et donc l’oxydation qui vont créer le thé vert, noir … 

A savoir : Il faut entre 4 et 5 kilos de feuilles de thé pour produire 1 kilo de thé prêt à infuser.

Faites votre propre plantation

Oui, oui c’est possible. Vous pouvez tout à fait faire pousser votre théier en pot. Pour cela rien de plus simple, seulement quelques points importants à respecter. Il vous faudra un pot assez grand car c’est un arbre qui a besoin d’une terre aérée, fraîche avec un pH acide (c’est-à-dire à plus de 7). De ce fait, vous devez régulièrement retourner la terre et en remettre si besoin. Pour contrôler le pH, il existe des bandelettes  que vous mettez dans la terre afin de contrôler le pH et aux besoins ajouter des produits pour le réguler. Vous connaissez maintenant les points les plus difficiles, pour le reste c’est très simple. Vous pouvez le sortir de mai à octobre, tout en veillant à ce qu’il soit à l’abri du vent et toujours à l’ombre. Et enfin pour l’arrosage, vous rajoutez un petit peu d’eau dès que le dessus de la terre devient sec. Veiller cependant à ce que votre eau ne soit pas trop calcaire. 

Vous voilà avec toutes les cartes en mains pour vous occuper de votre propre théier.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre